Accueil

Oliv' vous remercie de votre accueil

Bonjour à tous, et bonne année 2018 (j'écris ces mots le 1er Janvier)

Je joue déjà avec passion de plusieurs instruments dont le saxophone et l'harmonica depuis plus de 10 ans.

Après, je suis toujours à la recherche d'autres sonorités, d'autres instruments acoustiques facilement abordables, et transportables.

Et me voilà tenté par la découverte des  ocarinas.

Pour bien débuter, après quelques lectures de ce forum, je suis (presque) décidé à commander un 12 trous Alto "Dragon-fly" chez buyocarina. Il représente pour moi un budget raisonable pour découvir cet instrument et le plaisir que je pourrai en retirer, bien que je soie un peu préoccupé par la relative étroitesse de la tessiture.

A tous ceux qui me lisent, merci de me corriger sur ce choix, si pour quelques dizaines d'Euros de plus, je "loupe" une qualité sonore et/ou ergonomique d'un modèle mieux adapté (par exemple, sauf à vous lire, je n'ai aucune raison d'envier plutôt le "Phénix", sensiblement plus cher).

Habitué aux partitions musicales, je suis également à la recherche d'un tableau permettant de traduire les doigtés en notes de musique (donc sans passer par les tablatures).

Je vous remercie par avance de votre accueil et de vos réponses.

 

Portrait de Oliv'

J'ai commandé mon premier Ocarina Dragon Fly sur buyocarina.com.

Je pensais le choisir bleu ... et finalement je l'ai pris vert, "à l'instinct", sans que cela ne change quoi que ce soit, une envie subite, en quelque sorte.

Pour les doigtés et les correspondances avec les notes, j'ai touvé ailleurs sur la toile.

En tous cas, à très bientôt.

Olivier.

Portrait de Oliv'

Bonsoir à tous,

 

Depuis ma commande d'un Dragon Fly, en cours de transit, je me suis laissé tenté par un ocarina bass en C, proposé par Thomann pour 98 €.

Commandé mardi 2 janvier, je l'ai reçu ce jeudi 4 janvier ... vraiment ultra rapides, chez Thomann !

Mes premières impressions : d'abord le son, il correspond exactement à mes attentes, rond, grave, facile à émettre, c'est un pur régal !

Question ergonomie :les doigtés sont assez intuitifs, et les trous tombent très bien sous mes doigts. Il est beaucoup plus facile à jouer dans les graves que ma flute à bec Ténor de même que ma flute de pan Ténor (c'est le même Do Grave dans les 3 cas), et c'est mon acarina qui est de loin l'instrument le plus compact.

Il est un peu gros et un peu lourd, mais pas tant que cela (il faut dire que mon "instrument principal" est un saxophone Ténor, par ailleurs).

Sur cet ocarina, je ne rencontre aucune difficulté particulière à jouer sur toute sa tessiture, y compris les notes les plus aigües.

Il est jouable depuis un Si grave obtenu en creusant sa gorge avec le doigté du Do Grave, jusqu'à un Fa 2.

Il n'est pas trop faux ... difficile de dire qu'il est juste, tant la qualité de mon souffle influe sur la justesse. Disons que sous le contrôle d'un accordeur, je parviens et à souffler avec justesse toute la gamme. Et pour le Mi aigu, j'ai trouvé un doigté qui me convient mieux que celui proposé par la brochure fournie avec l'instrument.

Il me reste à finir de me familiariser avec les notes naturelles avant de tenter de me rappeler des doigtés des altérations.

Petite question aux spécialistes : comment entretenir son ocarina, en particulier, comment le nettoyer ?

 

Portrait de Oliv'

Bonjour,

Je ne vois guère de réactions à mes posts, c'est dommage ...

En tous cas, j'ai désormais reçu mon ocarina Dragon-Fly Alto.

Il est très beau, en céarmique brillante verte et j'adorse sa sonorité.

Je l'ai reçu super rapidement, si je tiens compte du chemin qu'il a eu à parcourir : commandé le 1er janvier (férié), il a été expédié le 02, est arrivé à Roissy le 05 et m'a été livré le 06 : vraiment un exploit !

Les points le plus positifs :

- sa facilité d'émission, y compris les notes les plus aigües qui, dans mon cas, ne sont en rien plus difficiles à jouer.

- sa belle sonorité cristalline et presque puissante pour une si petite flûte

- sa qualité de fabrication

Le point négatif (il fallait bien qu'il y en ait un) :

- sa mauvaise ergonomie : son embouchure est vraiment perpendiculaire à l'instrument et la position est assez inconfortable pour mon bras gauche trop replié. Ce point est à prendre en compte : je découvre maintenant qu'il est plus ou moins accentué sur les ocarinas équivalents. Je suis désormias attentif à ce critère (hélas un peu tard).

 

Bienvenue !

Un passionné des instruments à vents :)

Pour l'entretien de l'ocarina, on peut nettoyer l'embouchure avec du mouchoir en papier par exemple.

 

Portrait de Oliv'

Oui, merci beaucoup ... dans la pochette du Drangon Fly, j'ai même trouvé un minuscule rangement occupé par une sorte de spatule qui effectivement doit permettre de guider un mouchoir en papier dans l'embouchure ...

Mais pour le reste de la partie interne de l'instrument ? ... le laissez-vous tremper dans de l'eau savonneuse par exemple ?

 

Bienvenue !

 

Ne mets surtout pas ton ocarina dans l'eau, sauf s'il est en plastique. Mais un ocarina en céramique ou en bois : jamais !

Pour nettoyer l'intérieur, je me suis souvent posée la question aussi, surtout qu'à force de jouer, j'entendais une altération du son. Ce que je fais, c'est que je mets un morceau de papier dans l'embouchure à chaque fois que j'arrête de jouer. Je souffle aussi quelques coups brefs et très forts dedans en bouchant le sifflet. Et enfin, mais ça ce n'est pas systématique, je fais passer une bande de papier par les trous les plus gros de l'ocarina. Et un petit coup de chiffon sur l'extérieur.

J'ai perdu la petite spatule délivrée avec les ocarinas Buyocarina, mais je pense qu'elle doit être bien pratique pour faire passer un tissu à l'intérieur.

Normalement, tout cela doit suffire à entretenir l'ocarina. :)

 

Si tu as d'autres questions, n'hésite pas !

Portrait de Oliv'

Merci Adelie,

Effectivement, nettoyer l'embouchre m'est utile pour conserver une purté de son.

Mais je regrette de ne pas pouvoir vraiment faire "le grand nettoyage" de l'ensemble du corps de l'instrument.